Attention, fonctions exécutives et mémoire de travail

Les fonctions exécutives de base sont :

1 - l’inhibition (maîtrise de soi - résistance à la tentation et à l’action impulsive) et le contrôle des interférences (attention sélective et inhibition cognitive) 2 - la mémoire de travail 3 - la flexibilité cognitive (capacité à envisager des perspectives différentes et adaptation rapide et souple aux changements de circonstances)

Grâce à l’inhibition, la mémoire de travail et la flexibilité mentale, des fonctions exécutives d'ordre supérieur sont construites, telles que le raisonnement, la résolution de problèmes et la planification. (Diamond 2013)

Elles remplissent par ailleurs un rôle associatif / d’intégration de l’ensemble des fonctions mentales (fonctions linguistiques, gnosiques, spatiales, praxiques, mnésiques, émotionnelles…) (Mazeau, Moret, 2013)

Les troubles attentionnels, exécutifs et de la mémoire de travail peuvent impacter sensiblement le rendement scolaire et influencer les comportements.

Des difficultés psychoaffectives (anxiété, dépression) peuvent également s’exprimer sous la forme de symptômes d’inattention, d’impulsivité, de manque d’initiation… Dans le cas d’une plainte portant sur l’attention, la mémoire de travail ou les fonctions exécutives, une exploration des affects anxieux et dépressifs est donc nécessaire.

En lien avec Attention, fonctions exécutives et mémoire de travail

Bilan neuropsychologique enfant Remédiation cognitive Trouble des apprentissages Troubles attentionnels

Inscrivez-vous à notre Newsletter "Traits d'union"

Conçue pour tous les utilisateurs de tests, la newsletter traits d’union vous accompagne et vous guide dans votre pratique. Chaque mois, elle vous propose d’en savoir plus sur la psychométrie, de décrypter l’actualité et de découvrir "la fabrique des tests".